• retour du Haut-Var

    Enfin le début de saison. Depuis le Tour du Poitou-Charentes, fin septembre, cela commençait à faire long. Nouvelle saison et nouvelle équipe. Plantons le décor : Stéphane Heulot lance son équipe avec un esprit novateur, en s'encadrant de coureurs tourné vers le collectif et solidaire, et d'un jeune staff, sortant la majorité des clubs de DN.

    L'innovation passe part d'un départ du domicile l'avant veille de la course, du moins pour le Tour du Haut-Var, alors que personnellement je ne m'étais pas préparé à cela. Bref, on s'adapte à la situation.

    Jeudi : départ du domicile avec Sébastien Talabardon, ex-pro, et aujourd'hui Kiné. Le rendez-vous est fixé en soirée à Montpellier pour l'ensemble du staff.

    Vendredi : Départ matinal et direction le service course d'Aix en Provence pour récupérer le camion et le motor-home. Le temps de remplir le disque du camion et c'est déjà le départ pour l'hôtel de Grimaud. 14 équipes sont logés au même endroit, c'est "chiffon" pour l'intendance, mais cela est trés convivial et le tout : sous le soleil !!! Une fois les coureurs arrivés de leur petite sortie, c'est le travail des mécanos qui commence. Les "anciens" du Crédit : Pierre Rolland, Nicolas Roche et Maxou Méderel passe me dire un p'tit bonjour. Un peu surpris mais très reconnaissant.

    Samedi : Première étape de cette nouvelle version du Tour du Haut-Var. Pour ma part, aujourd'hui se serra 2ème voiture. Mais au ravito, suite à un p'tit problème pour Eric (l'autre mécano) je saute en voiture n°1. La course chacun la voit à sa façon, mais je sents qu'on est pas dans une équipe Continentale. Heulot en coureur s'était quelque choses, mais en DS c'est haut niveau. Pour résumé, il connaissait l'étape au centimètre près. Journée positive : Juju Simon - meilleur jeune et Jérém Galland - meilleur grimpeur.

    Dimanche : 2ème étape et journée continue avec stéphane en voiture 1. Je me petit quand il me parle vélo dans la première partie de l'étape. Discution avec Alain Gallo dans la file des DS. Après cela, Stéphane me confit qu'Alain est le plus grand DS qu'il est croisé dans sa carrière. En arrivant dans le Col du Tanneron, nouvelle confidence : au pied - pont étroit et ensuite ..... à l'époque dans Paris-Nice quand Zulle et Rominger faisait le train, derrière on était pas fier !!!  Moi, je me couche et je dis RESPECT. Côté course, c'est une bonne journée, avec un très bon travail collectif dans le final pour placer Juju Simon. Résultat : 7ème du général et meilleur jeune du Tour du Haut Var.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :